les programmes 3D arrivent

Publié le par e-commerce

 

Les programmes 3D arrivent. Doucement mais surement.


 

L’opérateur Numéricâble lance ce mardi une chaîne en relief pour ses abonnés. Baptisée « Ma Chaine 3D », il s’agit d’un canal de VOD (vidéo à la demande) payante proposant des documentaires à 0,99 Euros et des films à 6,99 Euros. Pour cela, les abonnés à Numéricâble ont reçu, sans le savoir, la nuit dernière, une mise à jour de leur décodeur télé qui permet désormais la réception de programmes en 3D. Pour en profiter, il faut cependant disposer d’un téléviseur compatible 3D et de lunettes 3D. Il faut aussi une connexion à très haut débit par fibre optique. Car si Numéricâble annonce fièrement que l’offre 3D concerne potentiellement 8 millions de foyers français, il faut néanmoins bénéficier d’une bonne installation et d’une bonne connexion, de préférence en fibre optique.

Orange annonce également son canal 3D pour le 11 décembre prochain. Une offre de films plus restreinte pour l’instant mais qui devrait s’étoffer. Free a également promis de la 3D pour bientôt tandis que Canal+ préfère pour l’instant limiter ses diffusions 3D à des événements notamment sportifs.

Bref, les programmes en 3D arrivent doucement mais sûrement chez les opérateurs français. Un moyen pour ces derniers d’augmenter leurs revenus en faisant payer un film 3D plus cher qu’un film 2D, par exemple (de même qu’un film HD coûte plus cher qu’un film en qualité normale).

Reste que le taux d’équipement des téléviseurs 3D est encore très faible avec des prévisions de vente qui viennent même d’être revues à la baisse.

Tout autre chose...

Les antennes de téléphonie mobile comme les antennes Wifi ne seraient pas dangereuses pour la santé. C’est ce qu’affirment dans un livre technique consacré aux champs électromagnétiques (éditions Springer) des scientifiques et des médecins. Selon ces spécialistes, en fait, tout le monde est d’accord sur le fait qu’aucun danger n’est prouvé mais ce qui n’empêche pas des prises de position alarmistes. Seule crainte réelle : l’effet des ondes des téléphones eux-mêmes sur les enfants et les adolescents.

 

source : www.france-info.com

Publié dans TIC

Commenter cet article