Téléphonie et internet : Inwi explose, Iam et Méditel résiste

Publié le par e-commerce



L’ANRT (Agence Nationale de Réglementation des Télécommunication) a publié son bilan trimestriel pour les marchés mobile, fixe et internet au Maroc et révèle qui sont les bons élèves et qui sont les kassouls.

Au 30 septembre 2010, le parc des abonnés mobile a atteint 30 502 991 soit une

croissance de 9,41% par rapport au 30 juin 2010 après un semestre morose. C’est surtout Maroc Telecom (+5,29%) et Inwi (+95,07%) qui en ont profité. Ce dernier a tout simplement doublé son nombre d’abonnés  en l’espace de 3 mois. Ses hausses sont la conséquence des campagnes de communication agressives des principaux opérateurs (cartes sim offertes aux Marocains de l’étranger dans les ports et aéroports) et les offres spéciales en période de rentrées scolaires.

L’Internet continue sa progression et enregistre une augmentation de 57,13% au titre de l’année 2010 mais selon les parcs d’abonnés, les chiffres sont tout autres.

L’Internet bas débit a diminué de moitié en un an (1836 abonnés) et l’Internet adsl, lui, a légèrement augmenté pour atteindre 482 448 abonnés (+1,28%). Mais celui qui tire son épingle du jeu est l’Internet 3G qui continue sa terrible ascension (plus de 146 000 abonnés en 3 mois). En seulement 8 mois le nombre d’abonnés 3G a doublé.

Wana corporate, notamment avec Inwi, confirme ses objectifs de s’imposer sur tous les secteurs des télécommunications, à l’exception des publiphones, tandis que Iam et Méditel résiste tant bien que mal.

 

 

Ez-zouak Nabil.

 

source : www.itmaroc.com

Publié dans TIC

Commenter cet article