" Notre vie se passe à manquer de temps pour réaliser nos idées et à manquer d'idées pour employer notre temps "

Publié le par e-commerce


3 lois à connaître :

-  une loi biologique : en vingt quatre heures, l'activité humaine subit toutes sortes de fluctuations et le rendement du travail varie à certaines heures de la journée :

performances intellectuelles maximales jusqu'à midi, puis déclin jusqu'à 16h environ et remontée ensuite, avec un nouveau maximum entre 17 et 21h.

-  la loi de Parkinson : plus on dispose de temps pour accomplir un travail, plus ce travail prend précisément du temps.

Lorsqu'il n'y a pas de limite de temps, on a tendance à "traîner", voire même, parfois, à ne pas achever le travail en question. Au pire, on le bâcle.

Ce sont souvent les personnes qui n'ont rien à faire qui se noient facilement dans un verre d'eau.

-  la loi de Cervantès : Par la rue "tout à l'heure" on arrive à la maison "jamais".

Ce qui fatigue, ce n'est pas le travail, mais plutôt ce qu'on aurait dû faire, qu'on n'a pas fait, et qui nous tourmente alors sous forme d'une vague et sourde inquiétude qui affaiblit notre énergie...

En d'autres termes : lorsque tu dois faire un devoir de mathématiques et qu'en même temps tu te mets à penser à la dissertation pour laquelle tu as attendu la dernière minute, tu finis par gâcher le devoir et la dissertation !

4 règles à observer :

-  ne faire qu'une tâche à la fois et ne penser à rien d'autre pendant son exécution.

-  ne pas quitter une tâche avant de l'avoir terminée. (si on t'envoie chercher le pain alors que tu es en pleine rédaction, par exemple, ne réponds surtout pas : je finis ma phrase et j'y vais. Au contraire : arrête toi en plein milieu de la phrase, tu verras avec quelle facilité tu retrouveras le fil de ton raisonnement).

-  ne jamais remettre à demain ce qu'on peut faire le jour même et respecter scrupuleusement les temps qu'on s'est fixés pour chaque chose : si tu as décidé de faire une demi-heure d'histoire-géo et trois-quarts d'heure d'anglais, tu arrêtes d'apprendre ton histoire au bout d'une demi-heure même si tu n'as pas tout appris, mais tu continues à faire de l'anglais même si tu as fini ta leçon au bout de vingt minutes.

-  ne jamais perdre quelques minutes qui se présentent sous prétexte que ce n'est pas la peine de commencer un travail qu'on n'aura pas le temps de finir.

une conclusion logique : établir sa feuille de journée chaque soir.

- les matinées sont des moments privilégiés. Il faut donc les réserver, si on n'a pas de cours, au travail créatif et créateur (dissertations, versions, problèmes de mathématiques, etc.)

- les débuts d'après-midi sont des moments moins propices à la concentration mentale ; il faut les consacrer donc au sport ou à la "besogne" (rangement, classement, correspondance, mise au propre des notes, découpage des revues, etc.)

- les fins d'après-midi sont à nouveau des moments privilégiés à réserver aux devoirs, à l'apprentissage des leçons, aux révisions...

- après dîner ne pas entreprendre de travail difficile et, immédiatement avant le coucher, établir la feuille de journée du lendemain, préparer ses affaires et revoir ses leçons (le travail du subconscient les fixera définitivement pendant votre sommeil, à votre insu)

- les temps morts (battements d'une demi-heure, transports, etc.) peuvent représenter parfois plusieurs heures par jour. Ils seront donc utilisés pour des choses qui peuvent être interrompues (apprentissage du vocabulaire des langues vivantes, des dates en histoire, des théorèmes en maths, etc.)

- les nuits sont réservées au sommeil, même et surtout avant les contrôles ou les examens ! Le travail nocturne n'est jamais efficace car il intervient au moment où le sang est empoisonné par l'accumulation des déchets d'assimilation de la journée. Le temps nécessaire à la "lessive" ou au rebouvellement des neurones est de 10 heures jusqu'à 13 ans, 9 heures de 14 à 17 ans, et de 8 heures audelà. Il faut donc absolument fixer l'heure du coucher en fonction de celle du réveil plutôt qu'en fonction de la fin des émissions de télévision !

 

 

 

pou en savoir plus: consulter l'URL: http://yves-simony.net/article.php3?id_article=47

Commenter cet article

temps 01/04/2010 05:33


Je ne suis pas sure que la loi de Parkinson soit exact, je dirai que cela dépend des caractères.
Cordialement