Digicash

Publié le par e-commerce



Début

Fondé en 1990, DigiCash est un pionnier dans le développement de mécanismes de paiement électronique pour des systèmes ouverts ou fermés et pour les réseaux, en procurant la sécurité nécessaire et la confidentialité.
Le premier produit de DigiCash a été développé pour le gouvernement de la Hollande et consistait en un système de péage pour les routes.
Mais DigiCash a aussi développé plusieurs autres technologies. En outre, DigiCash exploite la technologie des cartes à puces et a développé une interface pour la technologie à micro-ondes du gouvernement hollandais.
DigiCash travaille sur plusieurs front en même temps. DigiCash a développé plusieurs génération de ses cartes à puces ainsi qu'un portefeuille électronique pouvant contenir son propre argent électronique.
La technologie de DigiCash est basée sur la clé publique utilisant la cryptographie développée par le fondateur de la compagnie (Dr. David Chaum).
DigiCash est particulièrement associé avec la Mark Twain Bank( St. Louis, Missouri) pour la mise en service de son argent électronique qu'il appelle le "ecash" et la monnaie qui en découle est nommée: Cyberbucks.
Ce qui est intéressant, c'est le portefeuille électronique et l'argent électronique de DigiCash. En effet, les cartes à puces requièrent des lecteurs et les coûts engendrés restreignent son utilisation dans le cadre du commerce ouvert sur Internet. DigiCash n'a pas encore déployé ses cartes à puces dans le cadre d'Internet. Ces cartes à puces sont plutôt utilisées pour des machines distributrices ou sur des réseaux fermés. Éventuellement, avec le nombre croissant d'utilisateurs, le système pourrait être mis en place à grande échelle et devenir abordable dans le cadre d'Internet.

 

Principe


L'argent électronique proposé par DigiCash ne peut pas être retracé, contrairement à l'argent de papier. Une fois l'argent transféré, il est impossible de relier ce paiement au payeur. Mais les utilisateurs peuvent sans équivoque prouver qu'ils ont fait ou non un paiement particulier, et ce, sans révéler aucune autre information.
MasterCard et DigiCash ont fait une démonstration d'un système utilisant la première carte à puces intelligente rencontrant les standards du EMV ( Europay, MasterCard, VISA).
Les derniers développements ont fourni une réelle authentification de la clé publique en utilisant la moins coûteuse des cartes à puces intelligentes. DigiCash a conçu une carte ayant les fonctions de "re-charger" de l'argent sur la carte, de contrôler les accès et ayant les autres fonctions de base des applications des systèmes de crédit/débit de MasterCard.


Revenons maintenant à l'argent électronique tel que proposé par DigiCash. Présentement, il y a deux entreprises qui ont construit des vitrines commerciales avec le système proposé par DigiCash et une autre est en développement:

  1. Mark Twain Bank (USA) (US dollars)
  2. EUnet Finland (Finland, Oy) (Finnish Marks )
  3. Deutsche Bank (en développement)


Les sites que les marchands construisent et qui se retrouvent sur ces vitrines sont nommés Cybershops. Tous les clients qui sont inscrits peuvent effectuer des achats à n'importe quelles de ces Cybershops. De plus, un utilisateur peut donner de l'argent à un autre utilisateur au sein de la communauté.


Les lignes qui suivent exposent en détails le cas de la Mark Twain Bank pour l'utilisation de l'argent électronique selon la méthode proposée par DigiCash. Le système de la Mark Twain Bank est un test beta (beta test) du système ecash avec de l'argent réel et est présentement limité à 10 000 utilisateurs. Il y a deux composantes essentielles au fonctionnement:

  1. Le client doit se présenter à la Mark Twain Bank et ouvrir un compte spécial nommé WorldCurrency Access(tm). C'est un compte bancaire traditionnel dans lequel le client peut effectuer des dépôts dans un choix de 25 devises. Il n'y a aucun montant minimum pour les dépôt dans ce type de compte. L'argent qui est détenu dans ce compte est assuré par la Federal Deposit Insurance Corporation (FDIC).
  2. Le client doit se procurer et installer le logiciel Ecash de DigiCash. Ce logiciel nécessite une licence d'utilisation. C'est la Mark Twain Bank qui, une fois que le client est inscrit, lui donne les indications pour obtenir sa copie du logiciel (URL, numéro d'identification du compte et mot de passe)


Le client doit maintenant déposer de l'argent (réel) dans son compte à la Mark Twain Bank, soit en lui envoyant un chèque (poste) soit par un virement bancaire. Une fois l'argent déposé dans ce compte, la banque transforme automatiquement une partie de l'argent (100$ ou moins) en "monnaie Ecash" (Ecash Mint), le reste étant conservé en "vrai argent" dans le compte bancaire du client. (Voir ci-dessous: conversion en ecash)
À partir de ce moment, le client peut transférer son argent électronique de son compte à la banque sur son propre disque dur pour le dépenser lorsqu'il le décidera.
Si le client veut qu'un montant plus élevé soit converti en argent électronique, il doit en faire la demande soit par téléphone, soit par télécopieur, soit par courrier électronique ou soit par la poste.
L'action de convertir du vrai argent du compte à de l'argent électronique constitue, en soi, un retrait à la banque. L'argent électronique ne fait donc pas partie du compte bancaire comme le vrai argent. Dès qu'il est converti, l'argent électronique est disponible pour l'utilisation avec le logiciel de DigiCash.
Le client, en utilisant le logiciel de DigiCash, peut transférer la totalité, ou seulement une partie, de son argent électronique détenu dans son compte à la banque pour le détenir sur son disque dur, prêt à utiliser.
Le client peut conserver l'argent qui est détenu sur son disque dur jusqu'à la date d'expiration ou le dépenser. En effet, l'argent électronique qu'un client détient sur son disque dur possède une date d'expiration. Il est aussi possible à un client d'envoyer, par courrier électronique, de l'argent à un autre utilisateur du système de DigiCash.

Un client peut, à n'importe quel moment (avant la date d'expiration), retourner l'argent électronique qu'il détient sur son disque dur à son compte d'argent électronique détenu par la Mark Twain Bank. Si le client veut transférer de l'argent de son compte d'argent électronique à son compte de vrai argent, il doit en aviser la banque (téléphone, télécopieur, courrier électronique ou par la poste). Le client peut conserver son argent dans son compte bancaire ordinaire ou demander qu'un chèque soit émis au nom du détenteur du compte (le chèque sera envoyé par la poste à l'adresse pré-enregistrée dans le système) (selon les heures d'affaires de la banque).

Présentement, c'est l'argent en devise américaine qui est utilisé comme monnaie principale, mais les développements sont en cours pour permettre toutes les autres devises. Lors de l'installation du logiciel de DigiCash, la monnaie américaine est automatiquement sélectionnée pour le compte primaire et la devise du compte secondaire est au choix du client parmi 25 devises.

Les coûts d'utilisation pour les clients sont très variables puisque les clients ont une variété d'options lorsqu'ils ouvrent leur compte. De plus, la Mark Twain Bank se garde le droit, à sa seule discrétion, de renoncer à certains de ces frais pour certains clients. La table des coûts pour les clients se retrouve dans la "DigiCash Test Plan Addendum to WorldCurrency Access Account".

L'argent électronique qui réside sur le disque dur du client est sous sa responsabilité. Si quelqu'un d'autre le dépense, il ne pourra pas le récupérer puisque ce système rend anonyme l'acheteur. Le client doit donc minimiser l'argent électronique qu'il a en sa possession pour minimiser les pertes possibles.

Conversion du vrai argent en ecash

Pour assurer la fiabilité du système, deux processus sont utilisés.
D'une part, lorsque l'utilisateur installe le logiciel de DigiCash sur son ordinateur, une paire de clé, une privé et l'autre publique, sont crées (cryptographie de RSA Data Security). La clé publique est communiquée à la banque. Cette technique de cryptographie assure la sécurité des échanges entre l'utilisateur et la banque.
D'autre part, lorsqu'un utilisateur dépose une requête à la banque pour obtenir de l'argent électronique, le système DigiCash de la banque associe à l'argent converti en ecash un numéro de série qui est choisi au hasard. La banque encrypte l'argent électronique et le numéro de série ensemble, en y ajoutant sa signature numérique et une date d'expiration. La banque conserve bien sûr les numéros de série de tous les billets électronique qu'elle convertit. Ainsi, lorsqu'elle reçoit de l'argent électronique d'un client ou d'un marchand, elle peut s'assurer de sa validité.
Un marchand qui reçoit un paiement d'un client en argent électronique, envoie l'argent à la banque qui en vérifie instantanément la validité et, si tout est en ordre, le dépose dans le compte du marchand. Celui-ci peut alors procéder au traitement de la commande du client.

La banque, lorsqu'elle convertit de l'argent en argent électronique, conserve les numéros de série crées et associés à ce billet d'argent électronique. Il est donc impossible d'utiliser plus d'une fois un billet donné d'argent électronique même si l'on en fait des copies puisque la banque conserve également la liste des billets utilisés.. De plus, le marchand va toujours vérifier à la banque avant d'accepter un paiement. La fraude est ainsi pratiquement impossible.

 

 

source : www.rambit.qc.ca

Publié dans cours et exercices

Commenter cet article